À la découverte de Poitiers

Palais des Ducs d'Aquitaine de Poitiers

Saviez-vous qu’on peut aller à Poitiers pour voir autre chose que le Futuroscope ? Et oui, il n’y a pas que cela, bien au contraire ! La ville de Poitiers possède un riche patrimoine et vous n’aurez pas de raisons de vous ennuyer en y faisant un tour !

Moi aussi, plus jeune, avant de vraiment m’intéresser au patrimoine et à ce que les territoires avaient à offrir, je pensais que Poitiers, il n’y avait rien à y faire, rien à voir. À tort. J’étais loin de me douter qu’il y avait par exemple de jolies maisons à pans de bois comme j’ai pu voir. La faute en partie à ce que les gens peuvent dire sur tel endroit ou tel autre… Heureusement, je n’ai pas fait l’erreur de continuer à croire cela, et je me suis dit une fois à La Rochelle que ce serait plutôt chouette de pouvoir visiter cette ville. Et aucunement pour aller au Futuroscope, qui pour tout vous avouer, ne m’attire pas particulièrement pour le moment.

Lola devant la Cathédrale Saint-Pierre de Poitiers
Lola devant la Cathédrale Saint-Pierre de Poitiers

Si je parle du Futuroscope, c’est parce qu’il s’agit d’une réalité : la plupart des touristes qui visitent Poitiers y passent sur leur chemin aller ou retour vers le fameux parc d’attraction. Tout comme beaucoup d’autres endroits en France ou ailleurs sont des lieux de passage.

Bref, une fois que l’on regardait l’émission Cap Sud Ouest (qu’au passage, je vous recommande chaudement pour ses escapades plus locales et adresses plus confidentielles), on est tombé sur un épisode qui se passait à Poitiers, qui, à travers l’écran, nous a bien donné envie de nous y rendre. L’émission en question, c’était celle-ci, et elle met en avant le festival Traversées qui a eu lieu en 2019 à travers Poitiers, mais aussi dans toutes les communes autour (un bel exemple de festival de territoire d’ailleurs !)

Échevinage de Poitiers
Échevinage de Poitiers

On a fini par y aller quelques mois plus tard, en cherchant où passer la journée d’anniversaire de mon copain.

Vous avez compris, c’était une chouette découverte donc je vous invite à découvrir Poitiers aujourd’hui à travers nos pas !

Visites

On est arrivé à Poitiers en train sur les coups de neuf heures. J’avais repéré quelques lieux en avance, mais nous avons pu en découvrir d’autres au cours de la journée.

Balade dans le centre-ville

On a commencé notre visite de Poitiers (intégralement à pied !) en rejoignant le centre-ville depuis la gare. Il faut compter une quinzaine de minutes, c’est très accessible. Une fois au cœur du centre historique, on a flâné dans les rues pour observer leurs particularités architecturales, leurs petites pépites. Au fil de la journée, on a pu voir de belles façades, et surtout, de belles maisons médiévales à pans de bois !

En effet, Poitiers a un centre-ville plutôt riche concernant l’époque médiévale, que ce soit ses maisons ou ses nombreuses églises datant de cette époque. C’était une ville importante pour la chrétienté et pour la monarchie. Elle est d’ailleurs surnommée « la ville aux cent clochers ». Située en hauteur, elle était protégée par des remparts de 6,5 km de long.

Je vous conseille de vous laisser porter au gré des rues et de faire attention aux façades !

Église Saint-Porchaire

Première église que nous ayons visitée, elle est très jolie de l’extérieur, surtout quand le soleil vient se refléter sur la façade du clocher. 

Musée Sainte-Croix

On a beaucoup aimé la visite de ce musée ; seul musée de Poitiers, il regroupe des œuvres d’art et de l’archéologie, mélange que j’ai trouvé très intéressant, cela permet de varier et de ne pas se lasser. La visite débute par la partie archéologie : on voit de jolies pièces archéologiques trouvées sur le territoire, qui a connu sa petite gloire à l’époque gallo-romaine, mais aussi des restes de fouilles, car le musée a été construit sur un ancien site de fouilles, ce que je trouve d’autant plus fascinant !

La partie archéologie continue avec la période médiévale, avant de nous introduire à la partie Beaux-arts. On peut y trouver de très belles œuvres d’art, notamment les sculptures de Camille Claudel. Ce que j’aime aussi dans les musées, c’est voir les représentations de la ville que je visite à d’autres époques.

Enfin, la visite s’achève avec une des pièces maîtresses du musée, pour sa légende. En effet, la Grand’Goule, réalisée par Jean Gargot, est un dragon du Poitou, qui aurait semé la terreur dans Poitiers au VIe siècle. Ce dragon vivait au fond du Clain, la rivière qui passe à Poitiers, et lorsque l’eau montait, elle allait souvent dans les caves de l’abbaye Sainte-Croix. Lorsqu’une moniale se rendait dans la cave, elle s’empressait de la dévorer. C’est là où intervint Radegonde, qui, avec une croix et de l’eau bénite, récita une prière tout en aspergeant le monstre d’eau. La Grand’Goule disparut et Poitiers fut sauvée.

Jean Gargot, La grand'Goule, 1677, bois polychrome - Musée Sainte-Croix
Jean Gargot, La grand’Goule, 1677, bois polychrome – Musée Sainte-Croix

Une autre chose dont j’ai aimé le concept dans ce musée : chaque mois, ils sortent une œuvre des réserves. J’aime beaucoup, car il y a tellement d’œuvres qui dorment dans les réserves et qui ne sont jamais montrées ! En plus, cela met en valeur le travail de conservateur.

Si vous venez à Poitiers, je vous recommande vraiment cette visite ; petit plus : c’est gratuit pour les étudiants !

Cathédrale Saint-Pierre de Poitiers

Après la visite du musée, on est allé visiter la cathédrale, à deux pas. La cathédrale date des XIIe et XIIIe siècles. Sa façade extérieure est magnifique, avec sa rosace centrale. Et l’intérieur est également à ne pas rater, les murs sont peints à certains endroits, avec des couleurs très vives, ce qui est plutôt original !

Ancien Couvent des Cordeliers

Petit spot moins connu et pas très bien indiqué une fois à l’intérieur, les restes de l’ancien couvent des Cordeliers, visibles dans le centre commercial des Cordeliers. Et pour ne pas vous faire galérer comme nous sur le coup, ces vestiges se trouvent dans la boutique Zara. J’ai trouvé ça super sympa de mélanger quelque chose de moderne et de tous les jours avec ces restes, traces importantes pour la ville.

Église Notre-Dame-La-Grande

En dehors de la cathédrale, si vous devez visiter une église à Poitiers, c’est bien celle-ci ! Sa façade romane est magnifique, avec plein de détails, comme la frise relatant des épisodes de l’histoire sainte. La façade me fait beaucoup penser à l’Abbaye aux Dames de Saintes, notamment avec ses deux cônes sur les côtés. À l’intérieur, on est resté un petit moment à admirer les différentes chapelles, dans les absides. L’église est à la fois très colorée par ses murs et colonnes, mais aussi très sombre, avec son manque de luminosité, ce qui provoque un contraste très intriguant.

Palais des Comtes de Poitou – Ducs d’Aquitaine

C’est l’endroit qui nous avait le plus donné envie d’aller à Poitiers quand on l’avait vu dans le reportage ; sa salle des pas perdus, qui semblait immense, nous avait marquée. Malheureusement, le jour où on y est allé, il devait y avoir plus tard une conférence dans cette salle, et donc ils avaient installés plein de chaises et un énorme écran géant bleu… La déception fut immense. Il n’empêche que la salle est très belle, et ses cheminées aussi.

Le Palais des Comtes de Poitou, Ducs d’Aquitaine est un palais où le pouvoir a régné de différentes manières et à différentes époques. Il a par exemple été la résidence des comtes de Poitou et d’Aliénor d’Aquitaine. Il s’agit d’un exemple d’architecture civile médiévale des plus importants. Ce palais a servi de palais de justice de la Révolution française à 2019 !

Dans une autre salle, on a pu regarder un petit documentaire sur la tour Maubergeon (qu’on n’a malheureusement pas pu visiter car ouverte seulement certains jours), et un autre sur l’événement Traversées qui avait l’air super à voir.

Vestiges de l’amphithéâtre

On est tombé par hasard sur les vestiges de l’ancien amphithéâtre. On y a appris qu’il s’agissait de l’un des amphithéâtres les plus importants en Gaule ; malheureusement, il n’en reste quasi rien, car il a été détruit et les habitants se sont servis de ses pierres.

Restes archéologiques de l'amphithéâtre de Poitiers
Restes archéologiques de l’amphithéâtre de Poitiers

Square du petit séminaire

Un petit spot caché dans une cour, pour un moment de tranquillité ! Il y est conseillé de s’y promener pieds nus.

Hôtel de Ville

On a essayé de le visiter, mais il s’avère qu’il ne se visite que sur visite guidée avec l’office de tourisme. On aura tenté !

Parc de Blossac

Ce parc est plutôt sympa, il m’a rappelé un peu le Jardin des Tuileries à Paris. Il est perché sur les anciens remparts. 

Balade le long du Clain

On a fait une petite balade le long du Clain, on avait très envie d’aller voir comment c’était. On est descendu depuis le Parc de Blossac pour rejoindre les berges. Au final, ça s’est avéré plutôt décevant, car beaucoup de parcelles sont privées, ce qui fait qu’on ne marche que très peu en bordure du Clain, mais je crois qu’il fallait rejoindre un autre chemin pour y accéder un peu plus. À vous de mener votre enquête !

Église Saint-Hilaire-Le-Grand

Une dernière église pour la route, celle-ci se situant sur les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle, et donc inscrite à ce titre au patrimoine de l’Unesco. Pourtant, c’est probablement celle qui m’a le moins marquée. Je me souviens surtout de sa grandeur et de la belle lumière de fin de journée qui rentrait à travers les vitraux.

Se restaurer

La Mangeoire

Pour le déjeuner, on a opté pour la Mangeoire. Ce restaurant, situé à deux pas de la magnifique Église Notre-Dame-La-Grande, a une jolie décoration à l’intérieur, style brocante. Nous avions préféré manger à l’extérieur pour être plus tranquilles, car le lieu était tout de même assez bruyant.

Le repas était très bon, un excellent rapport qualité-prix (quinze euros chaque plat environ) : saumon sauce béarnaise pour mon copain qui était énorme et une grosse tartine pictave (pomme de terre chèvre tomate miel) pour moi. Les plats étaient même peut-être trop copieux, nous n’avons pas pu les terminer.

Tartine du restaurant la Mangeoire à Poitiers
Tartine du restaurant la Mangeoire à Poitiers

Sweet Time & Cie

Pour le goûter et se poser après cette journée de vadrouille, on a passé une petite heure dans un salon de thé très chouette dans une des rues principales du centre-ville. Il y avait une large sélection de pâtisseries et boissons en tout genre, et le lieu était agréable. On a payé dix euros pour un coca, un smoothie pastèque framboise et une part de gâteau choco stracciatella qui était très bonne !

Le petit plus ? Le toutou de la gérante qui est si attendrissant !

Goûter au Sweet Time and Co à Poitiers
Goûter au Sweet Time and Co à Poitiers

S’y rendre

Le train était pour notre part une très bonne option depuis La Rochelle (1h 40 aller), ce qui nous a permis de faire l’aller-retour dans la journée. Depuis Paris, par exemple, cela est également très intéressant, vu que Poitiers n’est qu’à environ deux heures de la capitale. Et il y a des trains pour pas mal de destinations, donc ça peut-être une option très intéressante !

Poitiers
Poitiers

Convaincu par Poitiers ? En tout cas, je trouve que c’est une ville très sympa à faire sur une journée ou deux. On en fait assez vite le tour, mais je suis sûre qu’il y a de jolies choses à voir aussi dans les communes alentours, j’avais repéré deux-trois endroits sympas en train, comme Lusignan.

Pour ma part, je suis contente d’avoir découvert cette ville avant de quitter La Rochelle ! 

À bientôt sur le blog 🙂

Publié par ailevoyage

Blog Voyage

Un avis sur « À la découverte de Poitiers »

  1. Bel article je ne savais que Poitiers était aussi riche au niveau du Patrimoine ,merci de nous le faire découvrir ,toujours de très belles photos, c’est une découverte comme Saintes merci

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :